Accueil Articles Améliorer son bien-être sans rien dépenser, est-ce possible ?

Améliorer son bien-être sans rien dépenser, est-ce possible ?

Par Dorothee Fatehi 14 décembre 2018
Dorothée Fatehi conseils bien-être

Sans dépense, mais aussi sans condition, sans discrimination ?

Aujourd’hui, je voudrais vous partager 10 conseils concrets et très simples, pour améliorer votre bien-être au quotidien.

Je les ai sélectionné car ils nous concernent tous, hommes, femmes, enfants, riches, ou non… Quelque soit la nationalité, l’origine, la religion… Il existe des fondements universels, communs à tous, et c’est sur eux que je choisis de m’appuyer, pour vous aider de mon mieux, en essayant de faire en sorte que chacun, à un moment, puisse se reconnaître et s’approprier ce qui est dit.

En terme de bien-être, certaines pratiques relèvent d’un bon sens évident. Cependant, il arrive que dans la frénésie d’une vie citadine/ professionnelle/ intense… on oublie ce bon sens. C’est pourquoi, j’ai voulu mettre en avant ces 10 points essentiels et logiques. Ils sont applicables immédiatement, peuvent être mis en pratique sans argent, sans conditions, ni prédisposition émotionnelle.

Voici donc de l’immédiat et du gratuit : servez-vous, mais ensuite, consommez durablement !

1- Dormir.

Notre corps n’est absolument pas conçu pour être en éveil la nuit. Il nous faudrait dormir au moins 8h minimum. Alors effectivement, ce précepte sonne comme un impératif assez contraignant, disons qu’il nous faut du sommeil, du bon sommeil, et en heures suffisantes. L’essentiel étant de trouver son rythme, mais entre 6 et 8 heures, voilà qui semble être une bonne mesure, trouvez la vôtre !

2- Boire, beaucoup, et de l’eau évidemment…

Quand à ce second conseil, l’idéal serait de boire environ 2 litres par jour. J’avoue que c’est un peu difficile à atteindre au départ. Personnellement , 1litre et je suis déjà satisfaite ! En revanche, le manque se fait sentir lorsque je ne bois pas assez ; nous qui sommes composés à 65% d’eau, ne pouvons nous passer de ce breuvage vitale.

3- Respirer.

Certes, ce pourrait-être le point numéro 1, puisque sans cela… nous sommes morts. Mais bon, il s’avère que ce mécanisme est inconscient, donc je parle ici de respirer avec intention et attention. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez lire mon article sur la cohérence cardiaque, qui se focalise sur la méthode de la respiration consciente et en explique tous les bienfaits.

4- Faire silence, être dans le silence.

Au moins 10 minutes par jour.

Couper la télé, éteindre la radio, s’isoler un moment, quel bonheur ! Beaucoup ont peur du silence et le fuient. Mais le bruit incessant est en réalité usant et source de stress. Testez le silence, redécouvrez les trésors qu’il contient en lui, et vous verrez combien ce moment est vital et régénérant pour votre organisme et votre mental !

5- Communiquer.

Paradoxale ? Non, complémentaire ! Et oui, nous sommes des êtres de relation. Nous devons donc les privilégier ! Il serait bénéfique, par exemple, de s’entourer d’enfants et de personnes âgées. Cela nous sort de la zone des habitudes, ouvre notre esprit, active l’empathie, bref nous rend plus à l’écoute, meilleurs et bien disposés.

Discutez avec un proche, demandez à votre voisin comment il va, prenez le temps d’écouter les idées follement charmantes de votre enfant, cela vous donnera le sourire. Il ne s’agit pas de hocher vaguement la tête en murmurant oui oui, mais d’entendre ce qui vient du cœur d’autrui. La communication est affaire de profondeur.

6- Donner du sens à ses journées.

Il ne faut pas trop charger ses journées, mais aller au bout de ses objectifs pour se sentir satisfait. En effet, qui n’a jamais connu, et apprécié, le sentiment du devoir accompli ? C’est une réelle sensation de bien-être que de se coucher en étant fier de soi et cela libère de l’angoisse du lendemain. Celle où l’on sait dès le réveil, qu’il faudra rattraper tout ce que l’on a pas fait la veille.

Maintenant, il faut que les buts que vous poursuiviez aient un sens profond pour vous. La vie ne se résume pas à une liste de tâches !

7- Lire plus de livres !

Le seul conseil qui coûte vaguement quelque-chose… Voyons si j’arrive à vous convaincre qu’il s’agit d’un bon investissement.

Vous ne pouvez pas réaliser tous vos rêves de voyages et d’aventures ? Votre quotidien semble parfois trop simple ? Vous rêvez d’amour ? De découvertes ?

En lisant, et par empathie, vous pourrez vivre tout cela.

La lecture maintient le cerveau en éveil. Elle permet de s’évader lorsque cela est nécessaire, de vivre mille vies tandis que nous n’en avons qu’une, de découvrir d’autres cultures et tant de mondes inconnus. L’imagination est signe d’un esprit en bonne santé ; cultivez cela. Et la soif d’apprendre, signe de vie ; désaltérez-vous !

8- Bouger.

Au minimum 10 min, et idéalement, au moins 30 minutes. Un footing, léger, de la marche, rapide. Un peu de sport, quelques étirements, là encore, ne visez pas la médaille olympique si votre corps n’a pas foulé un stade depuis les 12 minutes du collège. Mais il y a de quoi faire, dehors, à la maison, pour tous les niveaux, gratuitement et rapidement ! 10 minutes d’étirements sérieux valent mille fois mieux que 2 heures de canapé vaporeux !

9- Regarder, apprendre à contempler.

Découvrir quelque-chose de nouveau. Ou mieux, poser ses yeux sur un objet du quotidien, et le regarder vraiment. Il s’agit de l’un de mes plaisirs personnel, je vous laisse essayer et voir ce que cela provoque chez vous. Moi, souvent, ça me fait sourire : regarder un visage, le détailler (discrètement hein!), découvrir ses particularités. S’émerveiller de la précision d’un bibelot, d’une fleur, et s’étonner parfois aussi… Le regard que l’on porte sur notre environnement détermine tellement notre humeur…

10- Ne rien faire du tout…

Dorothée Fatehi conseils bien-êtreParce qu’on dirait qu’il faut toujours être actif, et que cela est fatiguant et même oppressant. Il y a du bon, non pas dans une passivité passive, mais dans un réel temps de relâchement, volontaire.

Il faut, pour que cela soit réellement profitable, laisser le corps au repos et l’esprit vagabonder. Ces moments d’arrêt nous aident à prendre conscience de notre propre existence et à la savourer, juste pour ce qu’elle est.

Je suis arrivée au bout de mes 10 conseils, sans vous faire dépenser votre l’argent, hormis dans un bon livre. J’espère que vous aurez l’envie d’en appliquer quelques-uns, en prenant conscience qu’il n’y a pas besoin de consommer pour aller bien. Au contraire, privilégiez l’être, plutôt que le faire et l’avoir.

Essayez, et vous m’en direz des nouvelles !

Dorothée.

Vous aimerez aussi

Aller à la barre d’outils