Accueil Articles L’inspiration du mois : oser vivre ses rêves.

L’inspiration du mois : oser vivre ses rêves.

Par Dorothee Fatehi 30 avril 2018
dorothee fatehi rêves

« Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité. »

Antoine de Saint-Exupéry.

Cette pensée va si souvent contre-sens de tout ce que l’on peut entendre, de tout ce que l’on nous inculque sur l’incompatibilité entre rêve et réalité.

Être réaliste. Avoir les pieds sur terre… Combien de fois m’a-t-on « rappelé à l’ordre. »

L’ordre est pourtant un concept fabuleux mais malheureusement utilisé de manière si improductive. D’ailleurs dans une autre de ces citations, Antoine de Saint Saint-Exupéry dit justement à ce propos :

La vie crée l’ordre, mais l’ordre ne crée pas la vie.

(Lettre à un otage, 1944.)

Alors évidemment, dans une certaine mesure il faut être rationnel. Mais nous frôlons trop souvent le fatalisme, le défaitisme. En fait, il s’agit surtout de ne pas confondre sagesse et stérilité.

Je préfère prendre la problématique à contre-pied et apprendre à maitriser mes rêves.

Une de mes activités préférées est bien de ne rien faire en toute conscience, pour…rêver. Les yeux dans le lointain, je laisse mes pensées aller où bon leur semble, sans censure. Pourquoi ? Parce qu’elles me mènent au fond de mon âme. Dans des recoins que je ne connais pas. Il y aura forcément des rêves qui ne seront pas positifs ou dont je ne serais pas fière, mais les empêcher de remonter à la surface ne ferait que les enfouir encore plus profondément, jusqu’au jour où ils exploseront littéralement. Je préfère éviter. Je les laisse donc s’exprimer puis avec le temps et la réflexion, s’estomper, disparaître.

En revanche, le plus souvent mes désirs et mes aspirations profondes et secrètes jaillissent jusqu’à ma conscience. C’est alors que j’ai le choix. Les garder à l’état de fantasmes, ou me battre et les amener à la réalité, dans ma réalité.

Sans ce travail de songerie que certains qualifient de futile, il est tout de même difficile de savoir qui nous sommes et surtout quels rêves nous portons en nous.

L’imagination est si importante. Elle est une des clés pour une vie riche et généreuse car elle permet de visualiser un objectif à atteindre et le chemin pour y parvenir. L’imagination porte la vision. Tout est en nous. Finalement ce qui manque n’est jamais la ressource, mais le courage et l’audace, ou encore le fait de croire que c’est possible. Alors on se résigne en pensant que la réalité est morne et figée et qu’elle ne peut cohabiter avec le rêve, qui n’appartient qu’au domaine de l’irréel et de l’inaccessible.

Le tout premier encouragement que je veux vous adresser sur ce site est bien celui-ci : CROYEZ EN VOS RÊVES.

Ceux que vous avez enfouis, ceux qui vous hantent dans le lieu où vous les avez abandonnés, ceux que l’on a méprisés durant toute votre vie, ceux qui vous demandaient trop d’efforts ou de lâcher-prise. Retrouvez vos rêves d’enfants, laissez revenir ce en quoi vous aspiriez tant. Regardez tout ce qui apparait, pensez-y, inscrivez-les et travaillez sérieusement à leur construction dans votre quotidien.

Réalise-t-on tous ses rêves ?

Non évidemment non, être réaliste c’est simplement le savoir, mais en amener le plus possible à la vie.

Nous sommes le 1er Mai, le mois du fameux dicton qui nous incite à faire ce qui nous plait ; et si vous commenciez par rêver à nouveau ? Puis à tout mettre en œuvre afin que la vie ne soit pas une succession d’événements subis et non choisis ?

Qu’en pensez-vous ?

Partager cet article

Vous aimerez aussi

Aller à la barre d’outils